LA FAMILLE LAD !

LAD AVEC

Jean-Marie ROY

Qui êtes-vous Jean-Marie ?

J’ai 42 ans, j’ai 2 grandes filles scolarisées sur Deuil-La Barre et je partage ma vie avec Lucille enseignante sur la commune et qui a 2 enfants également. J’ai partagé la première moitié de ma vie entre Deuil-La Barre et Montmagny. Petit fils de Deuillois, mon grand-père cultivateur-maraicher tenait les étalages des marchés et en particulier celui de Deuil-La Barre lorsque celui-ci était situé à la gare de Deuil-Montmagny. Fervent défenseur de la ville dans son jardin, militant pour la préservation de la Côte et contre le BIP, il a su me transmettre ses valeurs que je continuerai de défendre bec et ongles ! Après quelques courts passages dans différentes villes voisines, à la naissance de ma première fille en 2005, je me suis installé à Deuil-La Barre.

Je travaille depuis mes 18 ans dans un grand Groupe automobile, ou j’ai su de par mon travail soigné et un parcours de formations professionnelles, gravir les échelons, un à un, pour recevoir en 2013 la médaille du travail en tant qu’ingénieur mécanique automobile. En parallèle, je me suis engagé auprès d’une organisation syndicale, à laquelle je suis fidèle depuis 25 ans. Je suis responsable d’une section locale, et je consacre une grande partie de mon temps à accompagner et écouter les salariés dans leurs difficultés du quotidien.

Jean-Marie, pourquoi Libres à Deuil ?

C’est en suivant le parcours de mes enfants, que je me suis investi dans différentes associations et notamment en tant que parent d’élève. Membre de la Caisse Des Ecoles depuis 6 ans, je me suis rendu compte rapidement des dysfonctionnements de notre municipalité en place.

En 2012, accompagné par un collectif deuillois, nous avons monté un projet pour le réaménagement de la place du V2 (Brasserie, manège, aire de jeux sécurisées pour les enfants et stationnements…). A la présentation du dossier en mairie, nous avons reçu une fin de non- recevoir et très peu de considération… C’est à ce moment-là que j’ai eu le déclic, et me suis présenté en 2013 au maire Jean Claude Noyer, pour être candidat aux élections municipales 2014 et apporter ma pierre à l’édifice. Vous connaissez la suite, après 25 ans de « loyauté » au maire sortant, la dissidente équipe de Mme Scolan remporte les élections de 2014.

A partir de là, avec quelques colistiers dont nos 3 élus d’opposition, nous avons planté les graines de Libres à Deuil ! Arrosées par les idées des Deuillois, nous avons bâti le projet LAD ! pour 2020-2026. Désigné tête de liste par mes colistiers de la première heure, il me tient à cœur de mener un mandat à l’image de notre campagne : dans la sincérité, la probité, et sur le terrain à l’écoute des Deuillois. Je mettrai un point d’honneur à toujours donner suite à chacune des suggestions, propositions et demandes qui nous seront soumises. Je m’engage à rendre Deuil-La Barre plus attractive et dynamique, à renouveler l’action municipale, à apporter la tranquillité légitime pour chaque Deuillois, à faire de Deuil-La Barre une ville référente dans le Val D’Oise en terme de propreté, de respect de l’environnement, de santé, de solidarité. A l’image de LAD ! Deuil-La Barre sera une locomotive, actrice de son destin !

LAD AVEC

Audrey GUILBAUD

Qui êtes-vous Audrey ?

Je suis mariée, j’ai deux ans. Native de Montmagny où je me suis impliquée dans la vie de ma ville, je me suis installée à Deuil la Barre il y a dix ans.

Après avoir obtenu mon baccalauréat au Lycée Camille Saint Saens,et une licence en physique, j’ai obtenu le concours de professeur des écoles. J’ai débuté ma carrière de professeur des écoles à Villiers le Bel puis à Garges. Après avoir enseigné plusieurs années à Deuil la Barre, je suis devenue directrice d’école à Sannois il y a deux ans.

Audrey, pourquoi Libres à Deuil ?

Depuis 2014, je suis conseillère municipale dans l’opposition. Depuis ces six dernières années, j’ai assisté à des transformations dans ma ville auxquelles je me suis opposée. Le constat est clair : notre ville manque de dynamisme, d’attractivité.

Les services à la population sont en déclin. Les investissements ne sont pas réalisés pour que les Deuillois se sentent bien dans leur ville.

C’est pour toutes ces raisons que j’ai décidé de participer à la construction d’un programme qui veut donner un nouveau souffle à notre ville !

Certaines écoles sont surchargées, à tel point que la carte scolaire a été modifiée pour désengorger certaines classes. Aujourd’hui, il n’est plus possible de continuer à entasser nos enfants. Ils sont notre avenir, donnons leur les moyens de réussir ! Il est temps de trouver des solutions durables qui anticiperont les nouvelles arrivées.

Je suis fière de faire partie de l’équipe de LAD, une équipe qui se veut à l’écoute des besoins des Deuillois et des Deuilloises. Je connais Jean-Marie Roy depuis que nous sommes enfants. Son intégrité et son écoute ne lui ont jamais fait défaut. Je sais qu’il sera à même de porter le projet que nous avons construit sans jamais le renier. Je suis fière de soutenir un programme qui remettra l’humain au cœur de son projet. Alors, faites comme moi ! Soutenez et votez LAD !

LAD AVEC

Gérard DELATTRE

Qui êtes-vous Gérard ?

Je suis marié, retraité, né à Paris le 27/03/1943 à Paris je suis le doyen de la famille LAD ! J’ai exercé la profession d’architecte en libéral 1973 à 2016.

De 1984 à 2001, j’ai été Conseiller municipal minoritaire à Saint-Denis. Commission architecture, urbanisme et Office du Tourisme.

En 1992, j’ai été candidat au Conseil Général sur le canton Saint-Denis Nord-Ouest. En 1993 et 1997, j’ai été candidat à la députation sur la 2ème circonscription de la Seine Saint-Denis.

En 1995, je me suis présenté en tant que tête de liste aux élections municipales de la Ville de Saint-Denis (95 000 hab. / 53 conseillers). Je ne me représente pas à Saint-Denis en 2001.

En 2008, je suis élu Conseiller municipal délégué auprès de Jean-Claude Noyer Maire de Deuil-La Barre et d’Alain Joubert adjoint à l’urbanisme.
2014, je suis élu Maire-adjoint à l’Urbanisme et aux Travaux dans l’équipe de Muriel Scolan.

Gérard, pourquoi Libres à Deuil ?

Après plus de 30 ans d’engagement politique local, j’ai souhaité continuer à donner de mon temps à notre belle ville de Deuil-La Barre, dans un esprit de transmission aux futures générations d’élus.

Mon dernier mandat dans l’équipe de Mme Scolan, fût un véritable échec et une véritable déception personnelle dont je tairai les raisons… Cependant, ce fût l’occasion pour moi de rencontrer beaucoup de nos concitoyens deuillois et de créer des liens forts avec eux. J’ai eu l’occasion de rencontrer Jean Marie à plusieurs manifestations et évènements locaux et intercommunaux. Mais c’est concrètement à partir de 2018 que nous avons appris à nous connaitre, autour de quelques huitres le samedi matin sur la place du marché.

Jean Marie est une personne qui rassure, qui décide, d’une grande écoute et d’une grande générosité il a cette formidable capacité à convaincre et fédérer autour de lui. Lorsqu’il m’a présenté son projet pour Libres à Deuil ! J’ai tout de suite été conquis, et j’ai compris qu’il serait notre guide pour nous mener à la victoire en mars 2020 !

Je suis très fier et honoré de faire partie de cette fabuleuse équipe LAD ! qui m’impressionne par sa détermination, sa motivation, ses compétences dans tous les domaines et cette formidable envie de bien faire pour les Deuillois.

LAD AVEC

Anne-Gaëlle MAERTEN

Qui êtes-vous Anne-Gaëlle ?

J’ai 42 ans, je suis professeur des écoles et je vis à Deuil-La Barre depuis vingt ans. Je m’y suis mariée, mes deux enfants y ont grandi, y ont fait leur scolarité et y ont pratiqué leurs activités sportives et culturelles.

Très impliquée dans leur vie scolaire, je me suis investie dans les associations de parents d’élèves ce qui m’a permis de participer à différentes instances municipales comme la Caisse des écoles.

En 2014, cette expérience associative m’a fait m’engager dans l’équipe de l’ancien maire sortant. Conseillère municipale de l’opposition, j’ai vu les décisions prises qui mettaient à mal ma commune.

Anne-Gaëlle, pourquoi Libres à Deuil ?

Depuis six ans, j’ai vu les services à la personne perdre de leur valeur, j’ai vu notre ville devenir une cité dortoir sans âme, j’ai vu des locaux commerciaux qui avaient pourtant été imposés dans les nouvelles constructions ne pas s’ouvrir et rester déserts, j’ai vu des associations péricliter et des actions disparaître.

Mon souhait pour 2020 : que notre commune soit en capacité d’offrir des services de qualité à ses concitoyens.

Libre à Deuil ! c’est avant tout un programme construit depuis des mois par des gens de qualité. Venus de tous les horizons et porteurs de valeurs de solidarité et de proximité, ils ont décidé que Deuil-La barre devait retrouver son dynamisme ! C’est cet élan qui m’a poussé à les rejoindre. Cette équipe, c’est aujourd’hui une famille qui se bat tous les jours pour que son projet fasse la différence face à des fausses promesses.

J’ai toute confiance en Jean-Marie Roy pour incarner le renouveau dont notre ville a besoin. A l écoute des autres, il saura faire basculer Deuil-La barre vers le renouveau, le dynamisme dont elle a besoin.

Remettre l’humain et la solidarité au cœur de notre ville.

LAD AVEC

Mehdi LEGROUNE

Qui êtes-vous Mehdi ?

Je suis marié et j’ai une fille. Je suis Directeur d’Agence Bancaire.

J’ai grandi dans le quartier de la Galathée où j’ai été élève à l’école élémentaire. J’ai ensuite été collégien à Denis Diderot puis lycéen à Camille Saint Saens où j’ai ensuite obtenu mon BTS banque ce qui m’a permis d’exercer immédiatement dans une succursale bancaire (15 années d’expérience).

J’ai toujours eu à cœur de soutenir les Jeunes Deuillois : j’en ai donc aidé certains dans leur création d’entreprise ou je leur ai apporté des conseils en vue d’obtenir les aides nécessaires pour mener à bien leur projet.

J’ai collaboré activement dans différentes associations. J’ai participé à l’organisation des bals des troisièmes et des terminales pendant près de cinq ans.

Mehdi, pourquoi Libres à Deuil ?

La ville que nous vivons aujourd’hui n’est pas celle que j’ai connue étant enfant. Il était essentiel pour moi de devenir acteur de son futur, parce que Deuil la Barre a besoin de changements ! A l’origine du projet LIBRES A DEUIL avec Audrey Guilbaud et Jean-Marie Roy, nous avons construit un programme et réuni des Deuillois venus de tous les horizons qui souhaitaient rendre sa superbe à notre ville.

Le choix de Jean-Marie Roy en tant que porteur de notre projet était tout naturel. Sa bienveillance, son pragmatisme mais surtout le changement qu’il veut imposer à la fonction en étant un maire de proximité à l’écoute de tous, m’ont confirmé mon engagement à ses côtés.

Aujourd’hui, je souhaite mettre mon expertise pour rendre attractif Deuil la Barre. Faire que la ville de mon enfance ne soit plus une cité dortoir mais bien un lieu dont le dynamisme inspirera les autres communes.

LAD AVEC

Sylvain BROUARD

Qui êtes-vous Sylvain ?

Je suis marié, papa de 2 enfants et je travaille dans une ESN (société de service) en tant que coordinateur de site.

Je fais parti de plusieurs associations (Doyen de l’AMAP Pamal, tête de liste dans un association de parents d’élève), membre du Conseil Consultatif Communal identité de la ville depuis 2017.

Sylvain, pourquoi Libres à Deuil ?

Etant issu d’une vieille famille de Deuil-La Barre, ayant vécu plus de 20 ans à Montmagny, je reviens sur Deuil en 2009. Cela fait quelques années maintenant que je m’investis dans ma ville via les associations ou encore en assistant aux cafés citoyens / réunions de quartier.

La suite logique s’imposait à moi en choisissant d’aller encore plus loin et d’apporter mon expérience et mes compétences pour cet endroit que l’on aime !

Rejoindre LAD, c’est avant tout rejoindre une équipe dynamique et pleine de talents permettant de transformer une ville dortoir en ville attractive, rayonnante et respectueuse de l’environnement.

Si je m’engage avec Jean-Marie Roy c’est parce que je le connais depuis mon enfance et je sais qu’il sera à l’écoute de tous et qu’il sera à la hauteur de sa fonction.

LAD AVEC

Michèle LEGENDRE

Qui êtes-vous Michèle ?

Je suis mariée, j’ai 3 enfants et 7 petits enfants. J’ai 68 ans et suis native de Lorraine mais résidente depuis 1976 en région parisienne et depuis 1999 à Deuil-La Barre.

En retraite depuis 6 ans, j’ai fait toute ma carrière en qualité de fonctionnaire territoriale. Diplômée d’une maîtrise en sciences et techniques de la communication (option ressources humaines), j’ai tout d’abord exercé en tant que directrice des ressources humaines aux OPHLM de St Denis et de La Courneuve avant d’être recrutée en 1993 à Deuil-La Barre par Monsieur Delalande pour exercer les fonctions de Directrice Générale Adjointe chargée des Finances et du Personnel . En 2003, j’ai été nommée Directrice Générale des Services, fonction que j’ai exercée jusqu’en 2013 date de mon départ à la retraite.

Depuis cette date, en dehors de m’occuper de mes petits-enfants, je suis bénévole dans deux associations : à la mission locale seinnoise où je suis marraine et où j’accompagne des jeunes dans leur recherche d’emploi (CV , lettre de motivation et préparation à l’entretien d’embauche) et à l’AIDE ( Aide Individualisée aux Devoirs des Elèves).

Michèle, pourquoi Libres à Deuil ?

J’ai décidé de rejoindre la liste LAD menée par Jean Marie ROY, car de par la jeunesse de la majorité de ses membres, elle incarne la volonté d’un certain dynamisme nécessaire à notre ville. Il a su convaincre, animer, motiver et fédérer une équipe venue d’horizons différents aussi bien personnels que professionnels.

Notre Ville a besoin d’un renouveau qui réponde aux besoins de toutes les générations de sa population et que cette équipe et Jean Marie ROY sont à même de lui apporter.

J’espère de par mon expérience de la vie municipale apporter à cette équipe quelques-unes de mes compétences.

LAD AVEC

Tristan DA CUNHA

Qui êtes-vous Tristan ?

J’ai 31 ans, je suis pacsé et père d’une fille de 2 ans.
Je suis natif et fier de Deuil-La Barre, j’ai habité « Rue du château » jusqu’en 2016 et depuis je réside « Rue du camp » (Galathée).

Je suis diplômé d’un master 2 d’expert en ingénierie des nouvelles technologies de l’information et de la communication numérique.

J’ai lancé ma société d’agence de communication digitale en 2014, dont j’ai basé volontairement le siège social sur notre commune : Rue de la Tourelle.

J’ai passé mon enfance sur Deuil-La Barre, aujourd’hui je continue cette belle histoire avec la vie professionnelle et la vie de famille !

Tristan, pourquoi Libres à Deuil ?

Pour moi Deuil-La Barre mérite une visibilité digne de ce nom et ainsi promouvoir : nos commerces, nos associations et tout ce qui compose l’attractivité de notre belle commune.

J’ai fait le choix de rejoindre la liste de Libres à Deuil, car même si je suis loin du monde politique, c’est néanmoins une réelle occasion de pouvoir participer à l’évolution de notre ville.

D’autant plus qu’il y a une chose unique que j’ai pu retrouver au sein de Libres à Deuil et de chacune des belles personnes qui la compose : une ADN qui est constitué de vraies valeurs humaines.

J’ai trouvé en Jean-Marie ROY, une personne intègre avec de belles compétences, qui s’intéresse aux autres et qui a une sincère pensée pour Deuil-La Barre.

Libres à Deuil est donc pour moi, une équipe crédible et compétente pour une ville qui nous ressemble et qui nous rassemble ! Vive Deuil-La Barre !

LAD AVEC

Mouni Fousia KHODJA

Qui êtes-vous Mouni ?

Alors, j’ai 48 ans et 4 enfants : 25, 17, 12 et 10 ans. Je suis également grand-mère ! Vous l’avez compris, je suis très sensible à la famille.

Je suis coordinatrice et organisatrice en actions sociales pour la famille, l’enfance, la jeunesse, l’handicap et l’inter-générations.

J’effectue de nombreuses interventions à caractère social dans l’entourage proche et le voisinage. Je suis très pédagogue, observatrice, calme et patiente.

Je suis très attaché aux actions sociales !

Mouni, pourquoi Libres à Deuil ?

J’ai fait le choix de rejoindre la liste de Libres à Deuil, tout simplement parce que c’est là où je dois être pour mener à bien ce qui me tient à coeur : l’acion sociale !

Je n’ai pas hésité longtemps à me lancer, d’autant plus que j’ai toute confiance en cette équipe.

J’ai trouvé en Jean-Marie Roy, une personne qui, comme moi, a le sens des valeurs sociales, et qui a une réelle envie de s’adresser aux personnes qui sont dans le besoin.

LAD AVEC

Olivier HARTZ

Qui êtes-vous Olivier ?

J’ai 41 ans, je suis pacsé et père de 3 enfants.
J’habite dans le quartier des Presles depuis 19 ans.

Je suis fonctionnaire de police. J’ai commencé ma carrière au sein de la CRS n°7 en février 2001, dans laquelle je suis resté 7 ans.

J’ai incorporé le Service de Protection des Hautes Personnalités en 2008, et ça fait maintenant 12 ans que j’y suis. Celui-ci a été rebaptisé il y a quelques années par Service de la Protection.

Olivier, pourquoi Libres à Deuil ?

J’ai fait le choix de rejoindre la liste de Libres à Deuil, parce que plus qu’un projet, c’est une véritable aventure humaine.

Je n’ai pas hésité longtemps a me lancer, tant la force de l’engagement m’a séduite.

J’ai décidé de m’engager avec toute la force des valeurs qui ont guidées mes choix de vie et professionnelles

J’ai trouvé en Jean-Marie, une personne qui comme moi, a le sens des valeurs, et qui a une réelle envie de faire évoluer les choses.

LAD AVEC

Fernanda DE LA HABA

Qui êtes-vous Fernanda ?

Alors, commençons par le début, je m’appelle Fernanda DE LA HABA et je suis Deuilloise !

Je suis en couple et mère de deux enfants.

Sur le plan professionnel, je suis préparatrice en pharmacie.
Je me passionne beaucoup, pour le cinéma, la lecture et la découverte de nouveaux pays.

Fernanda, pourquoi Libres à Deuil ?

Je m’engage auprès de Jean-Marie ROY et Libres à Deuil, car il n’y pas d’étiquette politique, la parole est donc libre pour les représentants ainsi que pour les citoyens.

Et cela va permettre de donner du sens à la ville, avec les idées de tous.

Ce qui me tient à cœur se sont les familles, aider les plus sensibles, et Jean-Marie ROY saura les écouter.

LAD AVEC

Laurent BOUGRO

Qui êtes-vous Laurent ?

Je m’appelle Laurent Bougro, j’ai 49 ans, je suis pacsé et papa d’une fille de 11 ans.

J’habite Deuil-La Barre depuis maintenant 17 ans, que le temps passe vite. Cela me permet aujourd’hui d’avoir une vision bien claire sur notre commune depuis tout ce temps.

J’exerce actuellement le métier de chauffeur avitailleur à l’aéroport de Roissy.​

Laurent, pourquoi Libres à Deuil ?

Lors d’un LAD MOBILE du côté de la patinoire, j’ai rencontré cette belle équipe de Libres à Deuil ! Une équipe dynamique, à l’écoute et bien aux faits des problématiques de notre ville qui s’est dégradée d’année en année depuis que j’y vit.

J’ai donc accepté d’aller plus loin et choisi de rejoindre Jean-Marie Roy et Libres à Deuil ! qui proposent un programme ambitieux, avec une feuille de route claire qui correspond aux attentes de tous les Deuillois. ​

C’est donc très motivé que j’intègre cette belle équipe, avec ses valeurs de respect, d’ouvertures d’esprits, d’écoute et d’engagement pour la construction, avec les Deuillois, de la ville qui nous ressemble et nous rassemble !

LAD AVEC

Gwénaëlle LESAGE

Qui êtes-vous Gwénaëlle ?

J’ai 41 ans, maman de 3 garçons.

Deuilloise depuis l’enfance, je suis ravie que mes enfants puissent fréquenter la même école que moi.

Je fais également partie de l’association des parents d’élèves A.I.P.E.
J’aime être utile et aider les autres.
J’aime les animaux et la nature. ​

Depuis avril 2004 je travaille dans le monde de la cosmétique pour un grand groupe, depuis 2011 je suis gestionnaire sous-traitance et également membre du CSE.

Gwénaëlle, pourquoi Libres à Deuil ?

Ce fût un bon hasard, j’en ai entendu parler par une amie et cela m’a tout de suite convaincu.

Puis j’ai rencontré Jean-Marie Roy et son équipe, chaque personne avec qui j’ai pu échanger sont pleines d’idées, de compétences et surtout bienveillants.

Et ce qui m’a réellement plu c’est la diversité de toutes ces personnes qui ont qu’un seul but « mieux vivre à Deuil ».

J’aime ma ville, je veux que les enfants s’y épanouissent et que cette dernière puisse renaître avec de nouvelles idées en répondant aux attentes des Deuillois.

Je pense que Libres à Deuil est exactement ce qu’il nous faut pour réveiller cette ville.​

LAD AVEC

Nasser KATANI

Qui êtes-vous Nasser ?

Je m’appelle Nasser Katani, j’ai 48 ans, je suis marié et père de 3 enfants. J’habite Deuil-La barre depuis maintenant 6 ans. ​

Voilà maintenant 20 ans que je travaille chez un des leaders mondiaux de l’informatique, durant cette longue période j’ai exercé de nombreux métiers en tant que consultant, chef de projet, responsable de comptes et depuis 18 mois je suis responsable sécurité et prévention. ​

Je suis aussi depuis mon arrivée dans la ville, parent d’élève dans une association indépendante, pour laquelle j’ai également occupé les fonctions de trésorier adjoint, puis trésorier.​

Riche de ces différentes expériences, passionné de politique et de tout ce qui fait notre monde. L’envie d’être acteur et plus spectateur qui me trottait ces dernières années est arrivée à maturité. Voilà pourquoi j’ai décidé de m’engager au service des autres.

Nasser, pourquoi Libres à Deuil ?

J’ai naturellement choisi de rejoindre Jean-Marie Roy et Libres à Deuil, non pas par opportunisme mais après l’avoir croisé, échangé et enfin sympathisé au sein de cette même association de parents d’élèves.​

LAD une équipe où toutes les sensibilités cohabitent où règne le Respect de l’autre, des valeurs communes, des compétences variées, de la solidarité, de l’envie pour un seul but la réussite de notre ville et le bien être de tous les deuillois-es.​

LAD AVEC

Sandrine LOPES LE BRIGAND

Qui êtes-vous Sandrine ?

Alors, pour en savoir un peu plus sur moi, je suis mariée et mère de 3 beaux enfants.

Professionnellement, je suis responsable RH depuis 12 ans et je suis issue d’un cursus dîplomant :

DESS RH en 2005 (La Sorbonne).
MSG RH en 2004 (Dauphine).

Je trouve l’essence de ma vie et cela compose mon quotidien, en échangeant constamment avec les gens et en prenant le temps de vivre en famille.

Sandrine, pourquoi Libres à Deuil ?

Très bonne question ! Je m’engage auprès de Jean-Marie ROY, car il est important pour moi, ma famille, mes voisins et mes amis de se sentir bien dans notre ville qui m’est chère.

C’est également parce que je suis convaincue qu’on a tous un rôle à jouer pour améliorer notre quotidien et notre cadre de vie !

LAD AVEC

Guillaume BOUFFARÉ

Qui êtes-vous Guillaume ?

Je m’appelle Guillaume Bouffaré, j’ai 42 ans, je suis marié et père de 2 enfants. J’habite Deuil la barre depuis maintenant 12 ans. ​

Après 18 ans d’engagement au sein de l’armée de l’air à servir les intérêts de mon pays, j’ai décidé de continuer cet engagement au service des autres en rejoignant une grande entreprise de service publique. Manager de proximité au sein de cette entreprise, je suis actuellement en formation continue en master management dans le but de pouvoir appréhender les nouveaux défis qui s’offrent à moi.

Guillaume, pourquoi Libres à Deuil ?

Souhaitant m’investir dans la réalisation de projets innovants découlant d’une vision de bon sens, j’ai naturellement choisi de rejoindre Jean-Marie Roy et Libre à Deuil ! qui proposent un plan structuré d’objectifs encrés dans la réalité pour le bien de tous. ​

C’est donc avec un grand plaisir que j’intègre cette belle équipe, avec ses valeurs de respect, d’ouvertures d’esprits, d’écoute et d’engagement pour la construction, avec les Deuillois, de la ville qui nous ressemble.​

LAD AVEC

Maëlle TULEU

Qui êtes-vous Maëlle ?

Je suis mère de 3 enfants et actuellement retraité.

Côté professionnel, j’ai été cadre d’état au Ministère de l’Intérieur durant 12 ans. Et également cadre dans le secteur privé PME/PMI.

Je suis bélévole dans plusieurs associations (Comité des anciens à Deuil-La Barre, Associations des familles à Ermont et à Montmorency), membre du comité directeur et du bureau au club de judo le Budokan Deuil, durant plusieurs années.

Je pratique également du théâtre.

Maëlle, pourquoi Libres à Deuil ?

J’aime ma ville et je souhaite qu’elle abandonne son image de « ville dortoir » pour retrouver dynamisme et attrait dans chacun de ses quartiers. Qu’elle redevienne une ville où il fait bon vivre, alliant avancées technologiques et respect de la nature.

Chaque génération doit s’y sentir à sa place et s’y épanouir tout en participant à son changement.

Si je m’engage avec Jean-Marie Roy c’est qu’il possède, entre autre mérite, une qualité essentielle : il ne promet que ce qu’il peut tenir.

LAD AVEC

Mohamed HAMDOUN

Qui êtes-vous Mohamed ?

Alors, je suis un papa fier de ses 2 beaux enfants.
J’habite Deuil-La Barre depuis un bon moment, car en effet j’y suis précisément depuis 1989. Les années passent…

Sur le plan professionnel, je suis agent aérolique. Aérolique ? Je sais tout le monde me pose la question, mais en résumé cela désigne la branche de la physique qui traite de l’étude de l’écoulement de l’air et de ses applications dans le bâtiments principalement : ventilation, traitement de l’air, climatisation, dépoussiérage et désenfumage…

Mohamed, pourquoi Libres à Deuil ?

Je soutiens LAD pour l’écoute et le soutien des jeunes deuillois, leur trouver des occupations utiles l’été et en dehors des périodes scolaire.

Je pense que Jean-Marie est là personne adéquate, à l’écoute, qui apportera un nouveau souffle pour les jeunes et les moins jeunes de la ville.

LAD AVEC

Emilie ROMESTAN

Qui êtes-vous Emilie ?

Je suis mariée et maman de deux enfants : un de 10 ans et le dernier de 8 ans.

Je suis comptable de formation et de métier, depuis 15 ans au sein des services supports d’une entreprise allemande.

J’ai pu évoluer sur différents postes dans un métier en constante évolution.

Emilie, pourquoi Libres à Deuil ?

Investie dans les associations sportives et culturelles de la ville je souhaite partager mes idées et mettre en avant le potentiel non exploité de Deuil-La Barre dans ces domaines.

Très à l’écoute et soucieuse du bien-être de chacun j’ai choisi de rejoindre l’équipe Libres à Deuil, dont les valeurs correspondent à l’image et la dynamique d’une ville dans laquelle il fait bon vivre et s’épanouir.

LAD AVEC

Jorge DA COSTA

Qui êtes-vous Jorge ?

Alors, je suis marié et j’ai 2 enfants.
J’habite Deuil-La Barre depuis 1989

Je suis monsieur bricolage ! En effet, en toute modestie je suis très bon bricoleur et j’aime donner une seconde vie aux objets qui ne fonctionnent plus. Ce qui est important aujourd’hui dans notre contexte environnemental et surconsommation !

J’ai initialement une spécialité Elctrotechnique et j’ai été embauché pendant 14 ans dans une entreprise deuilloise comme technicien chauffagiste et électricien.

Je suis actuellement formateur en électricité plomberie et chauffage, dans un centre de formation d’apprentis en alternance à Saint-Denis.

Sur le plan personnel, je suis adepte de VTT en forêt, et les réunions entre amis et famille.

Jorge, pourquoi Libres à Deuil ?

Cette ville a beaucoup évolué depuis mon arrivée, je m’engage avec LAD car je souhaite donner un nouveau dynamisme à notre commune, pour les enfants mais aussi nos aînés.

Je m’engage auprès de Jean-Marie Roy, car il a su me convaincre par la solidité du projet pour le Deuil-La Barre de demain, sur l’environnement, la sécurité ainsi que l’éducation qui sont mes priorités.

Ses qualités humaines, sa proximité et sa disponibilité vis-à-vis des autres, font qu’il sera un bon maire pour notre ville !

LAD AVEC

Stéphanie LEDANOIS

Qui êtes-vous Stéphanie ?

J’ai 40 ans et mère de deux adolescents. J’habite à Deuil-La Barre depuis maintenant 6 ans.

Je travaille dans le secteur du social donc dans l’humain. J’ai eu un parcours scolaire atypiques et j’ai toujours voulu aider les autres. ​

Stéphanie, pourquoi Libres à Deuil ?

Souhaitant m’investir dans la réalisation de projets innovants découlant d’une vision de bon sens, j’ai naturellement choisi de rejoindre Jean-Marie Roy et Libres à Deuil ! Qui proposent un plan structuré d’objectifs encrés dans la réalité pour le bien de tous. ​

C’est donc avec un grand plaisir que j’intègre cette belle équipe, avec ses valeurs de respect, d’ouvertures d’esprits, d’écoute et d’engagement pour la construction, avec les Deuillois, de la ville qui nous ressemble.​

LAD AVEC

Benoît MENDES

Qui êtes-vous Benoît ?

Alors, je suis actuellement pacsé et j’ai 2 superbes filles ! J’habite Deuil-La Barre depuis 14 ans et réside dans le quartier retranché de la ville : Presles Hirondelles.

J’aime le basketball et le pratique dans l’équipe des vétérans de Deuil-La Barre.

La cohésion d’équipe est selon moi la clé pour de belles réussites.

Benoît, pourquoi Libres à Deuil ?

Je m’engage au côté de Jean-Marie ROY pour sa pugnacité, ses solides connaissances de la ville, son goût du challenge et ses idées novatrices concernant la politique de la ville.

Je souhaiterais être acteur dans ma ville en incluant ses habitants dans les décisions prises par la commune.

Rassembler les Deuillois autour de projets communs, Jean-Marie ROY est « LE » candidat crédible que nous attendons depuis longtemps à Deuil-la-Barre pour nous ressembler.

Rendre à chacun un quotidien qui puisse lui ressembler pour que chaque Deuillois soit ainsi acteur de sa ville.

Rejoignez Libres à Deuil !

LAD AVEC

Lila KUTNEH

Qui êtes-vous Lila ?

Je suis mariée et j’ai 3 enfants. Je suis native de la région lyonnaise, élevée en banlieue dans la commune de Vaulx en Vélin, l’aînée d’une fratrie de 5 enfants dont ma dernière sœur autiste, défunte.
J’exerce le métier d’Infirmière depuis 35 ans, travaillant dès l’obtention du diplôme d’Etat en réanimation cardio-vasculaire (greffés cœur /poumon) puis j’ai pris progressivement la direction des services de soins.

Pour suivre mon époux, j’ai emménagé en région parisienne à St Denis où j’ai exercé à l’hôpital Delafontaine.
Je suis retournée à Lyon en 1999, travaillant en libéral dans un cabinet Paramédical. En parallèle, je me suis intéressée à ma ville , j’ai participé activement à la campagne des élections municipales de 2001.
Puis pour des raisons familiales, je me suis installée à nouveau en région parisienne dans le 95 , je suis Deuilloise depuis 15 ans. Sur la ville de Deuil-La Barre, j’ai encadré bénévolement des enfants en difficulté sociale avec l’association Ensemble.

Je suis parents d’élèves de l’association FCPE, je participe aux conseils de classe pour le collège et le lycée et aussi aux conseils de discipline.
En obtenant mon DU en santé humanitaire, j’ai apporté ma compétence dans le cadre de programme d’accessibilité à l’eau potable, canaux d’irrigation et construction d’école au Burkina Faso.
En 2018, mon adhésion à Essivam, association pour l’alphabétisation des primo-arrivants m’a permis d’encadrer des enfants et leurs mamans à se familiariser à la langue française.

Je suis aussi membre actif de l’association Ailleurs et Autrement en région lyonnaise pour encadrer des voyages destinés aux personnes à mobilité réduite et aux déficients intellectuels.

Lila, pourquoi Libres à Deuil ?

En 2014, j’ai participé activement à la campagne électorale de la maire actuelle. Membre de la commission « vivre ensemble » du CMJ, j’ai participé aussi aux bureaux municipaux.

Cette expérience hélas, fût pour moi une grande désillusion…le manque d’écoute, et la non concertation des citoyens pour certains projets m’ont beaucoup gênée. En croisant le chemin de Jean Marie ROY et cette belle équipe de Libres à Deuil !
J’ai tout de suite compris que c’était eux qu’il fallait suivre pour une ville de Deuil-la Barre meilleure demain. Mes 2 priorités : Développer le lien intergénérationnel, la diversité plurielle et mettre en avant l’action sociale !

LAD AVEC

Guillaume FEILLU

Qui êtes-vous Guillaume ?

Alors pour en savoir un peu plus sur moi, je suis né le 11/12/1978 à Issy-Les-Moulineaux, et j’habite rue haute à Deuil-La Barre.

J’ai travaillé comme commercial média dans différentes régies publicitaires, et depuis juin 2018, je suis coach sportif.

Je vous partage également que j’étais un ancien pompier volontaire au CS d’Enghien-les-Bains.

 

Guillaume, pourquoi Libres à Deuil ?

Pour être transparent avec vous, je me suis engagé avec Jean Marie ROY, car de par son expérience, il peut selon moi apporter un renouveau dans la vie de notre commune.

C’est aussi une personne qui peut apporter ce brin de jeunesse à notre ville de Deuil-La Barre et lui apporter le dynamisme qu’elle mérite tant.

 

LAD AVEC

Cécile ANDURAND

Qui êtes-vous Cécile ?

Je suis maman de 3 enfants, je réside non loin de l’école Saint Exupéry et à proximité de la compagnie de CRS depuis environ 14 ans.

Native du Sud – Ouest, j’ai suivi mes études dans les Landes.
Diplômée d’un BEP sanitaire et social, j’ai exercé le métier d’agent hydro thermal au sein de différents établissements thermaux.
De plus, j’ai pu aussi travailler dans la petite enfance au sein d’une crèche pendant plusieurs années.

Ayant soif de connaitre la multitude de possibilités liées au métier d’aide-soignante, j’ai exercé dans divers services, médecine, pédiatrie, mais plus particulièrement dans les services consacrés à la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

A mon arrivée à Deuil-La Barre, j’ai continué à exercer mon métier dans un APHP parisien, mais les contraintes professionnelles de mon conjoint, m’ont obligées à mettre entre parenthèses ma carrière, au bénéfice de l’éducation de nos enfants.
Me consacrant pleinement à leurs activités, leurs scolarités, mais aussi en me rendant toujours disponible pour l’accompagnement de sorties scolaires, ou pour diverses manifestations.

Je suis également membre d’une association de parents d’élèves (collège, école primaire).

 

Cécile, pourquoi Libres à Deuil ?

J’ai décidé de soutenir la liste LAD incarnée par Jean Marie Roy, car de par sa diversité générationnelle et culturelle, elle représente parfaitement notre ville.
Jean Marie, de par sa détermination dans ses idées, son engagement, et sa proximité a su me convaincre.

Communiquer, débattre, écouter, échanger afin de donner du sens à la vie dans la ville ont été les fils conducteurs de ma décision.
Au côté d’une équipe dynamique, afin que Deuil-La Barre soit une ville saine et riche d’attractivité pour chacun, jeunes et moins jeunes, en collaboration avec les acteurs de la ville.

LAD AVEC

Côme LEVESQUE

Qui êtes-vous Côme ?

Deuillois depuis 2005, marié, père de quatre enfants,

Je suis Agent Supérieur d’Exploitation à la ville de Paris en charge des Jardins des Champs Élysées.

Animateur d’aumônerie, j’encadre et accompagne des jeunes dans différentes activités et voyages à Lourdes.

Adepte de la randonnée pédestre, je sillonne les forêts et campagnes du val d’Oise.

Côme, pourquoi Libres à Deuil ?

Deuil-La Barre ne doit pas devenir une ville dortoir de plus !

Plus qu’un centre ville, il faut redonner un cœur à notre ville avec commerces et vie locale.

Dans cette démarche je soutiens et accorde tout ma confiance à Jean-Marie ROY.

LAD AVEC

Myriam PADOVAN

Qui êtes-vous Myriam ?

J’ai 47 ans et maman d’un enfant en école primaire.
Je suis diplômée en Langues Etrangères mention Affaires et Commerce.

Je travaille depuis 14 ans au sein de la Direction des Ressources Humaines d’une société d’ingénierie dans le secteur de l’énergie.

Myriam, pourquoi Libres à Deuil ?

Revenue vivre dernièrement sur Deuil-La Barre, je n’ai malheureusement pu que constater la détérioration de notre cadre de vie : bétonisation à tout va, dégradations des équipements municipaux non entretenus tels que la patinoire, circulation très compliquée à certaines heures, manque de places de parking, écoles vieillissantes en sureffectifs…

Où est passé « La ville dans son jardin » qui était le slogan de notre ville ?

J’ai décidé de m’engager auprès de Jean-Marie Roy pour faire revivre notre ville. Travailler aux Ressources Humaines d’une société signifie être au service des salariés, quelques soient leurs métiers. Ainsi, Libres à Deuil ! se mettra au service de tous les Deuillois.

Libres à Deuil, c’est surtout agir et refuser la facilité du « y’a qu’à, faudrait qu’on » avec une équipe dynamique, diversifiée, compétente et enthousiaste.

LAD AVEC

Magnan COULIBALY

Qui êtes-vous Magnan ?

Pour être très précis, je suis né le 9 février 1982 à Gonesse à 10h30.
Je suis marié depuis 2014 et père de 3 jeunes filles.
Je réside sur Deuil-La Barre depuis 2008.

Je suis éducateur spécialisé en prévention depuis 2008 sur la ville de Saint -Denis. J’ai une âme de sportif, après quelques années de football, je suis passé au Kick Boxing pendant 5 ans. Depuis 4 ans, je pratique le crossfit.

J’ai toujours été sportif !

 

Magnan, pourquoi Libres à Deuil ?

Je m’engage auprès de Libres à Deuil, car lorsque j’ai rencontré Jean Marie ROY, le contact est tout de suite passé. J’ai vu en lui une motivation et une détermination hors normes, cette capacité de transformer en profondeur notre belle commune de Deuil-La Barre.

LAD AVEC

Akim FONTAINE

Qui êtes-vous Akim ?

J’ai 33 ans, marié et père de 2 enfants.
Je suis à ce jour technicien de maintenance et auparavant, j’ai fait mon service militaire au 68ème régiment d’artillerie d’Afrique durant 5 ans.

J’aime les arts martiaux mixtes et depuis quelques années, je prends de mon temps pour les enseigner aux jeunes. Je les accompagne également dans le découverte d’autres pratiques sportives. Je leur apprends à prendre plaisir à se surpasser.

Avec ces mêmes athlètes, nous menons également des actions humanitaires.

 

Akim, pourquoi Libres à Deuil ?

Je m’engage auprès de Libres à Deuil et de Jean-Marie ROY, car je soutiens ce beau projet. Je crois sincèrement à la diversité de ce groupe et aux échanges intergénérationnels qui en ressortent.

Car pour moi, l’apprentissage est infini !

LAD AVEC

Catherine DOMANGE

Qui êtes-vous Catherine ?

Je suis Deuilloise depuis 2011, j’ai deux merveilleux enfants.
Côté professionel, je suis chef d’entreprise en tant qu’auxilliaire de vie. J’ai été employée municipale de 2012 à 2016.

 

Catherine, pourquoi Libres à Deuil ?

Je m’engage auprès de Libres à Deuil, car je soutiens le projet de Jean Marie ROY et de l’équipe. Je partage totalement les idées du projet, un projet réaliste qui nous ressemble. Je souhaite faire de Deuil-La Barre, une ville plus active.

Ce qui m’anime également, c’est d’être au contact de la jeunesse et des aînés afin de leur apporter mon soutien et mon écoute.

LAD AVEC

André COELHO

Qui êtes-vous André ?

Je suis marié et j’ai deux merveilleux enfants !

Après un BAC Commerce, je me suis très vite tourné vers la fonction publique territoriale dans laquelle j’ai occupé différents postes.

Puis, suite à une mise à disposition, j’ai pu en parallèle passer mon diplôme d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière que j’exerce en plus en tant qu’auto entrepreneur.

André, pourquoi Libres à Deuil ?

Deuillois depuis plus de 35 ans je suis un membre actif dans plusieurs associations deuilloises sportives et solidaires.

Désireux de faire évoluer et développer notre ville. Il m’a semblé évident de rejoindre l’équipe de Libres à Deuil ! Guidée par Jean Marie ROY en qui j’ai toute confiance.

Pour moi, elle incarne le dynamisme, la cohérence et est à l’écoute des concitoyens.

LAD AVEC

Carole LELOUP

Qui êtes-vous Carole ?

Je suis mariée et j’ai deux magnifiques enfants !

Je suis diplômée en droit fiscal international et européen. Je travaille depuis 13 ans au sein de la Direction Financière d’une grande compagnie d’assurance française.

Je suis également syndicaliste depuis 1 an dans mon entreprise, dont mes fonctions sont les suivantes : Représentante de Proximité, Suppléante au Comité Social et Economique Central, Titulaire de la Commission Economique au sein du Comite Social et Economique et Représentante RGDP.

Carole, pourquoi Libres à Deuil ?

J’ai souhaité rejoindre LAD afin de donner un nouveau dynamisme à la ville de Deuil-La Barre, aussi bien pour nos aînés que pour les plus jeunes. Mais aussi pour mieux équilibrer le budget de la ville.

J’ai décidé d’accompagner Jean-Marie Roy dans cette aventure car fort de son expérience, il saura gérer avec efficacité notre belle ville de Deuil-La Barre.

Jean-Marie Roy est à l’écoute de tous, bienveillant et juste.
Je m’engage à donner un nouveau souffle à la ville.

LAD AVEC

Stéphane LEMAIRE

Qui êtes-vous Stéphane ?

Alors, je suis marié et j’ai 2 enfants. Je suis le gérant d’une société de mécanique générale et membre du bureau du Club des Sports de Glace de Deuil-La Barre.

Stéphane, pourquoi Libres à Deuil ?

Je m’engage avec Libres à Deuil pour que la ville ne soit plus une ville dortoir. Pour que notre ville soit représentée par des élus qui soient à l’image de ses habitants, des plus jeunes aux aînés. Pour que la patinoire puisse de nouveau ouvrir ! J’accorde toute ma confiance à Jean Marie ROY, qui saura défendre ce dossier entre autre, auprès des Élus de la CAPV ( Communauté d’Agglomeration Plaine Vallée).

Pour apporter de l’aide, créer du lien, essayer d’améliorer la vie des gens tout simplement.

LAD AVEC

Françoise ROSE

Qui êtes-vous Françoise ?

J’ai 2 enfants qui sont maintenant majeurs. J’ai fait ma carrière au sein d’un établissement bancaire comme cadre et ai suivi toutes les profondes transformations de cette entreprise.

Françoise, pourquoi Libres à Deuil ?

De 2014 à 2019, Deuil la Barre a connu des augmentations de la taxe foncière et la taxe d’habitation de plus de 10% et une croissance de l’endettement de près de 20 % (plus de 1300 € par habitant) dont la presse s’est saisie.

C’est la raison pour laquelle j’ai rejoint Jean-Marie ROY. Je crois en ses capacités de gérer notre ville de façon responsable et en fonction de ses capacités financières, de maitriser les dépenses de fonctionnement et d’investissement et ainsi éviter toute nouvelle hausse des impôts locaux et des emprunts.

Je sais que c’est possible. D’autres villes l’ont fait ; pourquoi pas nous.

Je crois que Jean-Marie ROY est le seul candidat capable de remplir ces objectifs de bonne gestion avec des projets réalisables et compatibles avec les finances communales.

LAD AVEC

Laurent LE PROVOST

Qui êtes-vous Laurent ?

J’ai 41 ans et je suis père de deux enfants J’habite sur les coteaux de Deuil La Barre depuis trois ans. Je suis curieux de nature et j’aime rencontrer de nouvelles personnes issues d’horizons divers. J’ai travaillé pendant 15 ans pour des starts up à Paris qui travaillaient dans le domaine de l’énergie. Il y a trois ans, j’ai créé mon entreprise de conseil où j’accompagne les personnes en transition professionnelle et les jeunes pour leur orientation scolaire. J’enseigne également au lycée au niveau terminale et BTS. Comment aider, accompagner les gens à réaliser leurs objectifs c’est ce qui m’anime au quotidien.

Laurent, pourquoi Libres à Deuil ?

C’est dans cet état d’esprit que j’ai décidé de rejoindre la liste incarnée par Jean-Marie Roy car elle représente parfaitement la diversité présente à Deuil La Barre. Le programme proposé correspond tout à fait à mes valeurs et aujourd’hui j’ai envie de contribuer à rendre Deuil La Barre encore plus attractive et facile à vivre.

LAD AVEC

Michelle SAN MIGUEL

Michelle, pourquoi Libres à Deuil ?

J’ai 61 ans et je suis mère d’une fille de 23 ans, étudiante en médecine. J’habite dans le quartier des Moutiers depuis 1981.

J’ai travaillé comme Responsable du Credit Export, du Middle Office et du Contrôle interne. Puis comme Credit manager France et chargée de mission au sein de grands groupes.

J’ai également exercé deux mandats de secrétaire de comité d’entreprise dans un contexte de mutation économique et sociale. Depuis plusieurs années, j’accompagne en partenariat avec des écoles de commerce et des universités franciliennes ou provinciales des étudiant(e)s en contrat d’apprentissage « licence de gestion « et en stage de fin d’études « Master2 – Economie – Finance internationale et Régulation ».

Je suis toujours en activité !

Michelle, pourquoi Libres à Deuil ?

Je me suis toujours intéressée à la vie culturelle, éducative, sociale et associative. J’ai suivi de près les événements de la vie citoyenne ou encore assisté au Grand débat dont j’ai été le rapporteur. J’ai vu la ville se transformer et accueillir de nouveaux habitants sans pour autant tenir compte de leurs attentes et de l’évolution de la société. Les résidents plus anciens ont quant à eux constaté une dégradation des services de proximité et du cadre de vie.

J’apprécie Jean-Marie ROY depuis plusieurs années et je lui fais confiance. J’ai décidé de le rejoindre sur la liste « LIBRES A DEUIL « car il a su convaincre, animer, motiver et fédérer une équipe venue d’horizons personnels et professionnels divers, représentative des 6 quartiers de la ville, afin d’incarner Renouveau et Dynamisme pour mener à bien les enjeux du prochain mandat en intégrant aussi bien les défis de l’éducation, de la santé, du handicap, de la sécurité, du numérique et de l’urbanisme tout en préservant l’environnement et le bien vivre ensemble.

NOUVEAU MEMBRE

A venir !

Découvrez les membres de l’équipe LAD !

Toutes les 48h environ, venez découvrir sur cette page, les nouveaux membres qui composent la famille Libres à Deuil !

Vous souhaitez nous rejoindre ?

Contactez-nous : ici

Envie de rejoindre l’équipe LAD ?

POURQUOI NOUS ?

Nos valeurs

Une équipe de simples Deuillois.
Être à l’écoute de nos voisins.
Proposer des projets innovants.
Construire main dans la main.
Appliquer nos engagements.

Besoin d’un renseignement ?

Ecrivez-nous et parlons-en !