ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Policy and Consent Generator

CR – CONSEIL MUNICIPAL – FEV 22

par Mar 14, 2022Actus, Vie Deuilloise

CR LAD – CONSEIL MUNICIPAL – FEV 2022

 

Groupe « Libres à Deuil! »
Elus de l’opposition pour l’écoute et le respect des Deuillois.

Cette séance n’a pas été retransmise par visioconférence. Pour la transparence des débats et des décisions prises vis-à-vis des Deuillois, nous le regrettons. Compte tenu des conditions d’accueil, pour suivre ce conseil devant une télé, sur le palier du 1er étage de la mairie, on peut comprendre le manque de motivation des Deuillois à venir sur place. Pour rappel, les premières séances retransmises sur Facebook et Youtube, permettaient à nos concitoyens, de suivre en direct ou en différé les échanges. (Jusqu’à 900 vues comptabilisées pour une séance).

https://www.facebook.com/111481286928628/posts/626330312110387/?d=n

1/ CONTRAT DE RELANCE DU LOGEMENT (CRL), SIGNE ENTRE L’ETAT, LA CAPV ET LA VILLE DE DEUIL-LA BARRE

A la première lecture de cette délibération sur le CRL, proposé par l’Etat aux communes, nous y avons vu l’intérêt certain pour Deuil-La Barre de pouvoir récupérer une subvention globale de 219Ke pour 146 logements (dont 40% sociaux). Cependant, en creusant un peu la question, et en nous appuyant sur le compte-rendu de la commission du Développement de la ville, nous avons eu, un peu plus de détail, quant aux lieux des constructions de ces 2 lots (119 logements rue des Mortefontaines + 29 logements Av de la Div Leclerc). La première chose qui nous est venu à l’esprit, était de savoir si Mme le Maire avait pris le temps de concerter ou à minima d’informer les riverains habitants les quartiers concernés, et en particulier celles et ceux qui seront les voisins directs de ces 2 immeubles ?

Jean Marie ROY, prend la parole en ce sens : https://youtu.be/n6Fv99614pE

Nous vous laisserons apprécier l’attitude autocratique de notre Maire…

Notre groupe Libres à Deuil, défendra toujours le principe de recherche de subventions, dans tous les domaines, pour accompagner les projets structurants notre commune. 

A la seule condition bien sûr, que ces dernières apportent une réelle valeur ajoutée en termes de recettes pour la ville d’une part, mais également sur les réalisations tenant compte des impacts à moyen et long terme sur nos citoyens, notre environnement, notre cadre de vie, nos finances … Et c’est bien là que le bât blesse…Lorsque l’on demande des précisions sur cette délibération, et ce qui s’y cache derrière, Madame le Maire semble rapidement embarrassée. Plutôt que de répondre sincèrement et courageusement à nos questions, elle préfère noyer le poisson afin de dévier le sujet.

Ce manque de transparence récurrent avec les Deuillois est insupportable. Ces derniers découvrent avec stupeur ces constructions à venir, générant des interrogations et inquiétudes bien légitimes. Il serait intéressant, de mettre en perspective les revenus supposés associés à ces subventions (réelles pas théoriques) versus le coût à moyen terme pour la Ville (servitudes, infrastructures) pour maintenir le même ratio service / capacité / besoin. Il nous faut, nous les élus, aller plus loin et avoir une vue d’ensemble, il y a le très court terme, le moyen terme et le long terme, et ne pas juste considérer cette rentrée d’argent, mais bien les dépense(s) qui sont et/ou seront générées pour absorber ce surplus d’habitants/équipements (voitures) sur une Ville compacte historiquement (dépenses structurelles et de fonctionnement) … là est l’enjeu. En cherchant un peu sur le site de la CAPV, nous remarquons qu’en 2018, nous étions la 3eme commune sur 18 la plus peuplée au km², avec une densité de 5900 hab/km² !!!! C’est édifiant ! (Moyenne de la CAPV : 2460hab/km²) …Mme le Maire est également élue au conseil Communautaire en tant que Vice-Présidente, au Conseil Départemental en tant que Vice-Présidente, son rôle est de défendre Deuil-La Barre et les Deuillois dans ces instances ! Pour toutes ces raisons, nos 3 élus du groupe Libres à Deuil, sont les seuls à s’être abstenus pour le vote de cette délibération.

Flash Libres à Deuil :

Le 12 mars 2022, s’est tenue la 3ème Marche Participative, à la rencontre de vos élus. Nous y étions présents, et de nombreux Deuillois inquiets et soucieux du devenir de leur quartier, ont également répondu à l’invitation. Cet évènement que nous encourageons vivement à hélas perdu un peu de son sens, dès le début du discours d’introduction de Mme le Maire…Cette dernière définissant d’entrée de jeu, les sujets et thématiques qui pouvaient être abordés (crottes de chien, stationnements…) et surtout de bien rappeler les sujets à éviter, tels que les projets de constructions actés comme la rue des Mortefontaines, Av de la Division Leclerc et ceux à venir avec les impacts associés. Ce refus d’échanger et ce manque de transparence, sur ces questions, en disent long sur la vision et la maitrise de la ville concernant les dossiers d’urbanisme…

Après l’aberration que représente le projet d’extension de l’école Poincaré, elle tente de nous faire un scoop, en nous annonçant un jeu de transferts, entre le groupe scolaire et le collège des Mortefontaines ! Des réaménagements, qui répondraient à l’arrivée de nouveaux habitants et leurs enfants dans ces nouvelles constructions à venir.

Libres à Deuil, le dit et le répète haut et fort : Il faut un nouveau groupe scolaire sur la ville, des places de crèches, un centre culturel et des infrastructures sportives et culturelles adaptées et cohérentes pour le nombre d’habitant que nous sommes.

Enfin, un collectif Deuillois, habitants au 9 rue du Professeur Picard a demandé à Mme le Maire un rendez-vous en urgence à la mairie. Il a été acté la démolition de leur immeuble, pour la reconstruction de nouveaux logements, dont une partie en sociaux. Ces habitants, Deuillois depuis plus de 20 ans pour certains, sont très inquiets de leur devenir et des conditions de leur relogement. Nous suivrons de très près ce dossier.

2/ AVIS DE LA COMMUNE DE DEUIL-LA-BARRE DANS LE CADRE DE L’ENQUETE PUBLIQUE DE REVISION DU PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L’ENVIRONNEMENT DE L’AEROPORT ROISSY CHARLES-DE-GAULLE

La ville de Deuil-la-Barre souhaite apporter une contribution volontaire durant la phase d’élaboration du nouveau PPBE de l’aéroport de Roissy pour que les enjeux de santé publique et de protection de l’environnement soient pris en compte au mieux des intérêts des Deuillois et de la préservation de leur cadre de vie.

Il est proposé au Conseil Municipal de :

– De demander l’inscription de mesures dans le PPBE 2022-2026 permettant de protéger les populations survolées et de réduire significativement les nuisances engendrées, en particulier :

– D’utiliser les valeurs limites recommandées par l’O.M.S. pour la réalisation des différents documents (CSB, Plan de Gêne Sonore, Plan d’Exposition au Bruit), à savoir de Lden45 le jour et de Lden40, la nuit,

– De plafonner le trafic de l’aéroport Roissy-CDG à 500 000 mouvements par an

– D’instaurer un couvre-feu entre 22h et 6h du matin

– D’interdire les avions les plus bruyants.

Les élus Libres à Deuil, membres de l’association ADVOCNAR, ont bien évidemment approuvé cet AVIS. 

http://www.advocnar.fr/

https://www.facebook.com/111481286928628/posts/694025202007564/?d=n

3/ LIBRES A DEUIL – NOS QUESTIONS QUI SONT LES VOTRES !

https://www.facebook.com/111481286928628/posts/706755754067842/?d=n

1°) DEMOCRATIE PARTICIPATIVE

Depuis le début de l’année, vous proposez des « Marches Participatives », pour permettre aux Deuillois, de rencontrer leurs élus et les agents de la ville, afin d’échanger sur leurs problèmes aux quotidien ou leurs propositions d’amélioration concernant leur quartier. Nous approuvons totalement cette démarche, à laquelle nous participons et participerons systématiquement. Pour le suivi de ces marches, avez-vous prévu de faire des comptes rendus détaillés ? Pourrions-nous imaginer une restitution auprès des Deuillois, sur leurs questions lors d’une assemblée consultative ou un café citoyen par exemple ?

Réponse : Mme le Maire nous confirme qu’un suivi sera fait au sein de son cabinet et qu’elle envisage de remettre en place les « Cafés Citoyens » si les conditions sanitaires le permettent.

2°) VANDALISME EN SERIE DES « HUBS » DE FIBRE INTERNET

Depuis plusieurs années, surtout depuis l’installation de la fibre optique, les armoires électriques ou point de mutualisation sont victimes de vandalisme. Ces armoires se retrouvent de manière récurrente ouvertes, laissées à la merci de tous et surtout de personnes malveillantes… Ces armoires sont la propriété des FAI, néanmoins, la ville ne peut pas laisser cette situation perdurer sans agir et doit trouver une solution pour éviter de retrouver les Deuillois privés d’internet, suite à l’arrachage des câbles. La mairie de Viry-Châtillon a annoncé récemment la mise en place de cadenas sur les armoires électriques de la ville, en attendant des solutions de la part des opérateurs. Ainsi, la clé de chaque cadenas sera disponible au poste de police municipale et le technicien devra donner sa pièce d’identité en échange de la clé. Une fois l’intervention faite, il devra remettre la clé avec une photo de l’armoire pour récupérer sa carte d’identité. 

Ce n’est pas la solution idéale certes, néanmoins nous y serions favorables pour protéger les réseaux et assurer les connexions aux Deuillois. Qu’en pensez-vous ?

Réponse : Partant du principe, que toute idée d’utilité publique ne venant pas de la majorité, et encore pire si elle est proposée par Libres à Deuil, ne sera de facto jamais retenue, nous en avons eu une fois de plus la démonstration. M. Celestin, nous informe que la mise en place de cadenas sur ces armoires appartenant aux FAI, est interdite par l’ARCEP… Nous en concluons donc que la Ville de Chatillon est hors la loi. L’élu à la sécurité qui est arrivé vers 22h à ce Conseil, après nous avoir narré un fait divers survenu à Gare du nord, a tenu à rajouter, que le terme vandalisme était inapproprié, que tout allait bien à Deuil-La Barre et que Libres à Deuil exagéraient sur les réseaux sociaux sur le niveau d’insécurité qui régnait sur notre commune. Il nous a confié avoir les chiffres des faits de délinquance, d’incivilités, de violences faites aux personnes pour 2020/2021… On les attend toujours. Aucun Deuillois, n’aurait eu de problème de coupure internet, liées à ces situations d’armoires ouvertes.

3°) DU FOOT EN TOUTE SECURITE AU PARC VICTOR LABARRIERE ?

Dans la continuité du « street workout », et de la réfection des cages de but du petit terrain de football au Parc Victor Labarrière. Envisagez-vous de répondre favorablement à la demande des jeunes, qui souhaiteraient avoir un revêtement adapté type gazon synthétique, qui permettrait d’éviter les blessures en cas de chutes ?

Réponse : Mme Petitpas, nous répond par la négative (normal, demande LAD), que la ville a déjà installé des cages de but et qu’elle invitait les jeunes à venir la rencontrer en mairie. La ville réfléchit à un projet de city stade dans le cadre de la coulée verte… Autant répondre directement à ces jeunes, que ce sera peut-être pour leurs enfants …

 

Libres à Deuil ! Pour une ville qui vous ressemble et qui nous rassemble !

 

Jean-Marie Roy  Sylvain Brouard  Mehdi Legroune

Car nous sommes… Libres à Deuil de bâtir ensemble une ville qui vous ressemble, une ville qui nous rassemble !

Bien à vous !

L’équipe LAD